Votre panier

La « Vélogistique » : l’enjeu du transport urbain

Posté par Jordan Suchet le

Nul ne l’ignore aujourd’hui : tout se commande sur Internet, et tout peut être déposé sur le seuil de votre porte en quelques jours voire quelques heures. Pourtant, derrière cette ergonomie à laquelle on s’habitue très vite se cache un enjeu économique et écologique majeur : la logistique urbaine, et plus particulièrement le fameux « Dernier Kilomètre », la dernière ligne droite à parcourir qui vous sépare de votre colis. Voyage au cœur des problématiques logistiques en ville et de la réponse apportée par les solutions cyclables !

Le Dernier Kilomètre

Connu pour être chronophage et énergivore, le Dernier Kilomètre demande beaucoup de ressources pour être parcouru, puisqu’il doit être effectué au beau milieu de la circulation des villes, et parfois dans des ruelles difficiles d’accès. Friands de solutions plus rapides, abordables et écologiques, les professionnels se tournent progressivement vers des solutions qui leur permettent d’effectuer leurs livraisons sans avoir à subir tous les désavantages que représente le passage d’un camion de livraison dans une rue piétonne aussi bondée que serrée. Une nouvelle fois, quand on parle de la meilleure manière de se déplacer en ville, le vélo et toutes ses variantes se placent en tête de liste des solutions les plus adaptées !

Livreur Uber Eats en livraison en ville

Crédit photo - Uber Eats

Triporteurs, remorques électriques, biporteurs … tout y passe. Du panier de fruits et légumes à la palette de cartons, nombreux sont les fabricants qui ont déjà apporté une réponse à la problématique logistique en ville ! Même les plus gros transporteurs font désormais le choix de la « Vélogistique » en équipant leurs employés d’un parc de vélos adaptés au volume des colis transportés. Et pour notre plus grand plaisir, ça va plus vite, ça fait moins de bruit, ça encombre moins les rues et ça nous laisse respirer un air plus frais !

Livraison avec la remorque K-Ryole pour le transporteur Oui Compost

Crédit photo - Oui Compost 

Les artisans à vélo

L’artisan n’échappe pas à la règle, ayant lui-même la nécessité de se déplacer à toute heure de la journée et dans tous les recoins de sa ville. Si un plombier, un électricien ou un menuisier doit intervenir rapidement lorsqu’il est sollicité, il doit aussi emmener avec lui tout le matériel qui lui permettra de mener à bien son intervention. L’image de l’artisan se déplaçant en ville avec sa camionnette stickée à ses couleurs reste encore bien présente dans les esprits, mais elle est amenée à s’effacer progressivement au profit de celle d’un vélo équipé de tout l’espace de transport nécessaire pour emmener boîtes à outils et escabeau.

Biporteur Bullit de Cyclo-Plombier pour les interventions à vélo-cargo

Crédit photo - Cyclo-Plombier

En ce qui concerne la « Vélogistique », parler uniquement d’artisans est peut-être même déjà dépassé. En effet, l’ère du « tout à la maison » continuant son avancée, on imagine de plus en plus clairement les services se déplacer à votre domicile, en plus de vos colis livrés en mains propres. C’est en tout cas ce que démontre l’existence du collectif des « Boîtes à Vélo », qui réunit de nombreux exemples de professionnels ayant fait le choix de pédaler.

Artisans du collectif "Boîtes à Vélo" à Lyon

Crédit photo - Boîtes à Vélos

Les « Boîtes à Vélo »

Vous en avez probablement déjà entendu parler. Ce collectif, à l’origine fondé à Nantes et ayant désormais les traits d’une organisation à échelle nationale, fait le pari du « tout à vélo ». De nombreux membres de l’association sont des artisans convaincus de l’importance d’aller à la rencontre de leurs clients sur un vélo : plombiers, menuisiers, réparateurs, électriciens, coiffeurs, restaurateurs, libraires mais aussi professions libérales, la liste des métiers représentés est longue, et gage d’une grande diversité des possibles quand on parle de « Vélogistique » !

Logo de l'association des Boîtes à Vélos

Crédit logo - Boîtes à Vélo 

Ce collectif, initié en 2012 et promoteur des modes de transport doux, se fait le porte-parole d’un mouvement social destiné à « généraliser le vélo comme moyen alternatif aux véhicules motorisés ». Fort de valeurs solidaires et écologiques, le collectif propose un accompagnement à la création de votre « Cycloentreprise ». L'association continue de grossir et a déjà commencé à voir y adhérer des fabricants reconnus dans le monde du vélo.

Artisan des Boîtes à Vélos en déplacement sur un biporteur Douze Cycles

Crédit photo - Becycle Lyon 

Quant à JoKer Bike, le choix de permettre l’extension de la capacité de transport des vélos l’inscrit d’office dans la vision d’une ville remplie de cyclistes particuliers ET professionnels. Tout naturellement, JoKer Bike est devenue membre des Boîtes à Vélo au début de l’année 2021, et compte bien apporter sa pierre à l’édifice de la « Vélogistique » !

Pour découvrir le JoKer Mini, rendez-vous ici !

Post antérieur Post plus récent